1ère_couverture_Pharaon.png

Pourquoi j'ai écrit
LE PHARAON DE MONTARCHER

Un titre énigmatique :

Montarcher est le nom d’un petit village des monts du Forez. Il s’agit de la plus haute commune du département de la Loire, à 1194 mètres d’altitude. Montarcher est situé proche de Saint-Bonnet-le-Château dont la collégiale contient des momies datant du Moyen-Âge, environ 1560. Une quarantaine de squelettes ont été ainsi conservés grâce à l’Alun et à l’Arsenic contenu dans le sol de la région, en teneur supérieur à la normale. Comme quoi l’arsenic qui à dose élevée est un poison (bien connu des lecteurs de polars !), est un puissant conservateur !

J’ai employé ce phénomène scientifique pour mettre en scène la découverte du premier cadavre du roman. Un homme voulant passer la charrue dans un pré découvre un cadavre ancien momifié. C’est la première enquête qu’Hervé Poitevin aura à explorer. La momie à Montarcher est ainsi devenue Le Pharaon de Montarcher !

 

La raison principale :

Dans ce roman je voulais aborder le problème des sectes avec leur cortège de malfaisance, leurs manipulations des esprits et leurs escroqueries financières. J’ai donc imaginé la disparition d’une jeune femme qui est tombée sous la coupe d’une telle secte. Cette secte se targue de pouvoir guérir de maladies telles que le cancer et des mères en ont été abusées dans l’espoir de sauver leurs enfants. L’enquête du commissaire Poitevin me permet d’analyser les méthodes utilisées pour convaincre les esprits, pour soutirer de l’argent et dénonce leur organisation autour d’un gourou tout puissant. La secte de mon roman, à l’image de sectes réelles, n’hésite pas à aller jusqu’au meurtre pour rester la plus clandestine possible en faisant taire celles et ceux qui leur échapperaient et pourraient ainsi témoigner contre elle.

Une tentative d’espionnage industriel vient compléter le tableau des tentatives d’extorsion de fonds.

J’ai situé le repaire de cette secte sur un colline dans le sud de la France, vers Avignon, m’inspirant ainsi de l’ancienne secte du Mandarom de Castellane dont l’existence avait défrayé la chronique dans les années 90. Je dois avouer que je n’y avais pas songé en décrivant le lieu au départ. Ce sont les premiers lecteurs de mon projet qui ont attiré mon attention. Comme quoi l’actualité peut être utilisée de façon inconsciente parfois dans l’écriture d’un roman !

4 14 17 Montarcher 002 copie.jpg
4 14 17 Saint-Bonnet-le-Château  016 copie.jpg
4 14 17 Montarcher 009.JPG
4 14 17 Montarcher 017 copie.jpg
mandarom-vue-aerienne-siege-d-un-groupe-religieux-au-dessus-du-lac-de-castillon-vallee-du-